POISSONS NOUVEAUX OU RARES

DU MUSÉE DU CONGO

PAR

le D' Jacques PELLEGRIN

Assistant au Muséum d'Histoire naturelle de Paris,

Lors d'nn séjour à Tervueren, en août 1922, j'ai pu examiner sur place et étudier un certain nombre de spécimens de Poissons de diverses provenances, appartenant au Musée du Congo. Ce sont, en général, des exemplaires dont les dimensions étaient telles qu'ils n'avaient pu être envorés à M. BourexGER, dont les belles publi- cations ont fait connaître jusqu'ici les riches matériaux ichtyolo- giques de ce Musée.

Cinq espèces, dont on trouvera plus loin la description, sont nouvelles pour la science : un Cvprinidé du genre Barbus et quatre Siluridés appartenant aux genres Æetcrobranchus, Chrysichthys et Gephvroglanrs.

D'autre part, en ce qui concerne les formes déjà connues, je me suis borné à indiquer avec le nombre des spécimens, leur longueur totale (y compris la nageoire caudale), leur provenance, le nom du donateur, ajoutant parfois quelques remarques suggérées par l'examen des échantillons.

MORMYRIDÆ.

1. Mormyrops deliciosus LEACH.

Un spécimen. Longueur totale : 600 + 80 = 680 mm.

Lac Moéro, devant Lukonzolwa (STAPPERS).

CYPRINIDÆ.

2. Barbus moeruensis nov. sp.

La hauteur du corps égale environ la longueur de la tête et est contenue 3 ` a fois dans la longueur, sans la caudale. Le museau arrondi, légèrement proéminent, est compris 2 ` , fois dans la longueur de la tête, l’espace inter- orbitaire 2 * , fois, le diamètre de l'œil 6 ^, fois. La bouche est inférieure, sa largeur est contenue ; fois dans la longueur de la tête; les lèvres sont très développées, la supérieure forme un bourrelet arrondi, l'inférieure continue, est prolongée en bas par un lobe médian égal au diamètre de l'œil, et à bord inférieur semi-circulaire. l] existe 2 barbillons de chaque côté, l’antérieur faisant à peine la ©, le postérieur les * ; du diamètre de l'œil. Les écailles, à stries parallèles ou ondulées, sont au nombre de 27 en ligne longitudinale, 4 ‘/2 du pédicule caudal. La dorsale est située un peu plus près de l'origine de la caudale que du bord postérieur de l'œil; elle est formée de 3 rayons simples et de 9 branchus; le troisième rayon simple, nou élargi, fait les °; de la longueur de la tête et n'est guère plus ossifié que la base des premiers rayons branchus; le bord supérieur de la nageoire est concave. L'’anale comprend 3 rayons simples et 5 larges rayons branchus; elle n'arrive pas tout à fait à la caudale. La pectorale arrondie, fait près des *;; de la longueur de la tête et se termine bien avant la ventrale; celle-ci débute sous le premier rayon mon de la dorsale. Le pédicule caudal est à peine plus long que haut. La caudale est échancrée, à lobes arrondis.

La coloration est noirâtie sur le dos, violacée sur les côtés et le ventre; les nageoires sont noirâtres.

DMC: SOIT s: Pire: o Ssepl:7 ln

en ligne transversale, 2 entre la ligne latérale et la ventrale, 12 autour

Un spécimen. Longueur totale : 600 + 100 = 700 mm.

Lac Moéro, devant Lukonzolwa (STAPPERS).

274

Cet énorme Barbeaun se rapproche par ses dimensions et son aspect général du Barbus fasolt PArrENuEIM, de l'Ituri, mais s'en différencie par ses barbillons plus courts, et par son lobe labial inférieur plus développé. Il offre aussi des rapports avee le B. chilotes Bour.ENGER, dn Hant Zambèze : Victoria Falls), à dor- sale plus élevée et à écailles plus nombreuses en ligne longitu- dinale.

SILURIDÆ. 3. Clarias gariepinus BurcneELI.. Trois spécimens. Longueur totale : 480 + 40 (caudale

mutilée) = 520; 520 ++ 80 = 600; 610 + 110 = 720 mm. Lac Moéro, devant Lukonzolwa (STAPPERS).

La longueur d’un de ces exemplaires dépasse celle de 020 mm. donnée par M. BourENGER (') pour cette espèce.

3. Heterobranchus longifilis Cuvier et VALENCIENNES.

Un spécimen. Longueur totale : 650 + 120 = 770 mm.

Kwamouth (Mars).

Un spécimen. Longueur totale : 510 90 = 600 mm.

Lac Moéro, devant Lukonzolwa (SrarreRrs) (°).

5. Heterobranchus Boulengeri nov. sp.

La hauteur du corps est comprise 6 fois dans la longueur sans la caudale, celle de la tête, mesurée jusqu'à l'extrémité du processus occipital, 2 ° , fois à 3 fois. La tète fortement déprimée, est près de 2 fois aussi longue que large; sa surface est granuleuse. Le processus occipital est étroit et pointu en

(1) Cat. Freshwater Fishes Africa, Il, 1911, p. 228. (:) Cette espèce est à ajouter à la liste donnée par M. BOULENGER, des Poissons de la

mission Stappers (1911-1913). (Revuz Zool. Afr., VIII, 1920, p 4).

arrière; la fontanelle frontale est en forme de coin, 2 ? , fois à 2 °, fois aussi longue que large: la fontanelle occipitale, très petite, est située en avant du processus, Le diamètre de l'œil est compris 3 `, fois environ dans la longueur du museau, 6 fois dans l'espace interorbitaire; la largeur de la bouche dépasse la largeur interorbitaire. La bande de dents prémaxillaires est 7 à 8 fois aussi longue que large; les dents vomériennes villiformes, disposées en croissant avec une interruption médiane, occupent une largeur double des dents prémaxillaires. Le barbillon nasal est contenu 8 fois dans la longeur de la tète; le barbillon maxillaire 2 ‘/, fois à 2 */, fois; le mandibulaire externe est sensiblement de mème longueur; l'interne fait les * ; de ce dernier. On compte environ 60 branchiospines minces, longues et étraites à la base du premier are branchial. La dorsale comprend de 30 à 35 rayons; sa distance du processus occipital est contenue 5 fois à 5 ', fois dans la longueur de la tête. L'adipeuse commence immédiatement après la dorsale rayonnée; sa base fait les * ; de cette dernière. L’anale est composée de 49 à 51 rayons et s'étend comme l’adipeuse jusqu'a la base de la caudale. La pectorale arrondie, est contenue 2 * ; fois à 3 fois dans la longueur de la tête; son épine fait environ les ° ; de la longueur de ‘a nageoire. La ventrale est à mi-distance entre le bout du mnseau et le début de la caudale; celle-ci est arrondie et mesure la de la longueur de la tète ou presque

La coloration est uniformément brun chocolat sur le dos et les côtés, blanc jaunâtre au-dessous.

DL 40-24 À rene PILE NUE

Deux spécimens. Longueur totale : 530 + 100 630 et 510 + 80 = 590 mm.

Rivière Lukonzolwa (STAPPERS).

Cette belle espèce, que je me fais un plaisir de dédier à M. G.-A. BOULENGER, se distingue de toutes celles connues du genre par la brièveté de ses barbillons et le nombre élevé de ses branchiospines à la base du premier arc. Il est à noter que le Clarias Slappersi BOuLENGER, de la rivière Lukinda, est remarquable également par le peu de longueur de ses barbillons maxillaires.

6. Chrysichthys sianenna BOULENGER.

Un spécimen. Longueur totale : 120 + 22 = 142 mm.

Albertville (Lac Tanganvika) (HEco).

= 276 2 7. Chrysichthys magnus nov. sp.

La hauteur du corps est comprise 47, fois à 5 fois dans la longueur sans la caudale, la longueur de la tête 3 fois à 3 `, fois. La tète est déprimée, forte- ment granuleuse et striée, 1 `, fois à 1 7/3 fois aussi longue que large. Le processus occipital, large et développé et avec une encoche à son bord posté- rieur, s'étend presque jusqu'au bouclier interneural. La mâchoire supérieure est légèrement proëéminente; le museau est environ aussi long que large, tron- qué en avant, 2 fois (jeune) à près de 3 fois aussi long que l'œil qui est compris 5 à 7 fois dans la longueur deJa tête, 1 7, fois à 2 ' ; fois daus l'espace inter- orbitaire. La bande de dents prémaxillaires est courbée, environ 7 à to fois aussi longue que large ; les dents vomériennes sont réduites à 2 petites bandes étroites et largement séparées au milieu, à peine visibles chez les jeunes. Le barbillon nasal fait des °; à 1 fois le diametre de l'œil; le barbillon maxillaire de la *, aux *, de la longueur de la tête, le mandibulaire externe la ”., le mandibulaire interne le * ;. On compte 20 branchiospines à la base du pre- mier arc. La dorsale à peu près aussi éloignée du début de la caudale que de l'extremitė du museau, comprend une épine à peine dentieulée en avant, assez faiblement en arrière et 6 rayons mous; l’épine de la dorsale fuit de la aux * , de la longueur de la tête; le deuxième rayon branchu est le plus long et mesure des ĉj; aux 3, de la tête. La base de l’adipeuse fait un peu plus de la * , de celle de la dorsale; elle est séparée de cette dernière nageoire par un espace égal à 3 fois à 3 ?/, fais sa propre base. L'anale est composée de 12 ou 13 rayons dont 8 on 9 branchus. La pectorale à épine faiblement denti- culée sur son bord externe, plus fortemént sur son bord interne, mesure environ les? ; de la longueur de la tete. Le pédicule caudal est r ', fois à 1 °l, fois ausi long que haut. La caudale est fourchue, les rayons externes faisant le double des rayons médians ou un peu plus.

La coloration est brun olivâtre au-dessus, blanchâtre au-dessous avec une tache noire eu haut et en arrière de la fente branchiale.

ID), 69 À, nue PP agg Vs.

Quatre spécimens. Longueur totale : 500 + 140 = 640; 300 + 100 = 400; 260 + 70 = 330: 250 + 70 = 320 min.

Kwamouth (Maes).

Cette espèce est remarquable par l'extrême réduction des dents vomériennes, caractère qui forme passage au genre Gephyroglants, et qui se retrouve parfois chez le Chrysichthys nisrodigitatus LACÉPÈDE du Sénégal et de l'Ogôoué.

277 8. Chrysichthys Mabusi BOULENGER. Un spécimen. Longueur : 380 + 120 == 500 mm.

Kwamouth (Maes).

Chez ce gros exemplaire (*}, la hauteur du corps est comprise 4 ,, fois dans la longueur, la longueur de la tête 3 *,, fois, le museau est plus arrondi et plus proéminent, la longueur du barbillon nasal ne fait que les ? ; du dia- mètre de l'œil; à la nageoire anale, on compte 8 rayons branchus au lieu de 7.

9. Chrysichthys macropterus BOULENGER. Un spécimen. Longueur : 140 + 60 = 200 mm.

Kwamouth (Maes).

10. Chrysichthys uniformis nov. sp.

La hauteur du corps est comprise 5 *,, fois dans la longueur sans la caudale, la longueur de la tête à peine plus de 3 fois. La tète est fortement déprimée, très peu striée ou granuleuse au-dessus, 1 ‘/ fois plus longue que large; le processus occipital, moyen, plutôt pointu en arrière, s'étend jusqu'au bou- clier interneural. Les mâchoires sont égales, le museau est légèrement arrondi, tronqué en avant, 2 fois aussi long que l'œil qui est compris 2 *,, fois dans l’espace interorbitaire, 6 fois dans la longneur de la tête. La largeur de la bouche est contenue 1 °, fois dans cette dernière longueur. La bande de dents prémaxillaires, légèrement courbée, est 5 fois aussi longue que large; les dents voméro-ptérygoïidiennes forment une large bande, non interrompue au milieu et prolongée de chaque côté en arrière. Le barbillon nasal fait 1 : ; fois la longueur de l'œil; le barbillon maxillaire est contenu 2 *,, fois dans la longueur de la tête; le barbillon mandibulaire externe 2 ‘/, fois, le mandibulaire interne 3 */, fois. On compte 10 branchiospines à la base du premier arc. La dorsale est i ', lois plus près du bout dun museau que de

C) M. BOULENGER (Revue Zool. Afr., VII], 1920, p. 25) signale des exemplaires de dimensions analogues recueillis par Ja mission STAPPERS, dans la rivière Luapula et le lac Moëéro

278

l'origine de la caudale; son épine, nou denticulée en avant, fat le *; de la longueur de la tête; on compte 6 rayons mous, les troisième et quatrième, les plus longs, mesurant environ la‘, de la longueur de la tête. La base de l'adipeuse égale celle de la première dorsale et en est séparée par une dis- tance équivalent à 1 *, fois sa propre base L'anale comprend 4 rayons simples et 7 branchus. L'épine de la pectorale, moyennement denticulée sur son bord interne, est un peu plus longue que celle de la dorsale. Le pédicule caudal est 1 `, fois aussi long que haut. La caudale est fourchue, ses rayons externes faisant le double des ravons médians.

La coloration est uniformément gris foncé au-dessus, jaunätre au-dessous.

1 Dos pos JP los 4e IPS

Un spécimen. Longueur totale : 260 + 70 = 330 min. Poko (Uelé) (CHrisry).

Cette espèce vient se placer auprès de C. ornatus BOULENGER à coloration complètement différente et à barbillons plus longs et de C. brachynema Buer. du lac Tangauvika à anale plus longue, à branchiospines en plus grand nombre.

11. Gephyroglanis gigas nov. sp.

La hauteur du corps est contenue 4 `, fois dans la longueur, sans la cau- dal, la longueur de la tête 3 fois. La tète est très déprimee, granulée ou striée au-dessus, 1 ‘/, fois aussi longue que large; le processus occipital est aussi long que large et arrondi avec une encoche en arrière et presque en contact avec le bouclier interneural. La mâchoire supérieure est légèrement proéminente Le museau est arrondi, tronqué en avant et est contenu 2 *_ fois dans la longueur de la tête L'œil est ovale; son grand diamètre est compris 8 *, fois dans la longueur de la tète, 3 fois dans l'espace interorbitaire. Le barbillon nasal fait 1 ©, fois le grand diamètre de l'œil, le barbillon maxil- laire est contenu 1 */; fois dans la longueur de la tête, le mandibulare externe 2 `, fois, l'interne 3°, fois La bande de dents prémaxillaires est légèrement courbée, 7 fois aussi longue que iarge. On ne voit pas trace de dents au palais. La dorsale comprend une forte épine, légèrement denticulée anté- ricurement et comprise 2 ?; fois dans la longueur de la tête et 6 rayons branchus à peine plus longs que l'épine. La base de l’adipeuse fait 1 ", fois celle de la dorsale ravonnée: elle est séparée de cette dernière par une dis- tance égale à 2 7/ fois sa propre base. L'anale est composée de 13 rayons

dont 9 branchus. L'épine de la pectorale est contenue 2 *; fois dans la lon- gueur de la tête et est finement denticulée sur ses bords externe et interne. Le pedicule caudal est environ aussi long que haut. La caudale est fourchue; ses rayons externes faisant à peine le double des médians.

La coloration est uniformément brunâtre au-dessus, blanchâtre au-dessous. ID). és A, ago Lane KI:

Un spécimen. Longueur totale : 660 + 180 = 840 mm. Kwamouth (Maes). Cet énorme Gephyroglanis, \e géant du genre, aux formes lourdes

et massives, semble se rapprocher de G. congicus BOULENGER, à barbillon nasal beaucoup plus court, à dorsale plus élevée.

12. Gephyroglanis longipinnis BOULENGER. Un spécimen. Longueur totale : 200 + 70 = 270 mm.

Kivamouth (Maes).

13. Auchenoglanis occidentalis CUVIER et VALENCIENNES.

Un spécimen. Longueur totale : 750 -+ 190 = 940 mm.

Kwamouth (MAES).

Un spécimen. Longueur totale : 500 + 100 600 mm.

Lac Moéro devant Lukonzolwa (STAPPERS).

La taille de près d’un mètre atteinte par l'exemplaire de Léopold- ville est remarquable. On constate encore sur cet énorme individu adulte les taches noires de la livrée, si nettes chez les jeunes.

=e CICHLIDÆ.

14. Lobochitotes labiatus BOULENGER.

Deux spécimens. Longueur totale : 270 + 65 = 335 mm. et 270 + 65 = 335 mm.

Lac Tanganyika, devant Kapampa (STAPPERS).

15. Bathybates ferox BOULENGER.

Onze spécimens. Longnenr totale : 125 + 30 = 155 mm. à 320 + 65 = 385 mm.

Lac Tanganvika, devant Moliro (SraPPErs).

Il v a heu de noter que chez le plus gros spécimen, les séries longitudinales de points sont remplacées par 6 lignes foncées qui s'étendent tout le long du dos et des flancs.